Le monte escalier droit

2 types de monte escalier

Un monte escalier est conçu pour suivre la forme d’un escalier. Qu’il fonctionne sur la base d’un système monorail ou double rail, le principe est toujours le même : un fauteuil (siège) fixé sur un rail mécanique qui va faire déplacer le fauteuil en toute sécurité d’un étage à l’autre aussi bien dans le sens de la montée que dans celui de la descente.

On va donc désigner par le terme monte escalier droit, un monte escalier installé le long d’un escalier droit, c’est à dire d’un escalier ne comportant pas de virage. Ce sont les modèles qui posent le moins de problème à installer car la seule variable est la hauteur de l’escalier, ce qui fait que, même si on reste dans le sur mesure, il y a très peu de différences d’une configuration à l’autre.

Outre sa relative simplicité d’installation (il reste impératif de passer par les services d’un professionnel du monte escalier !), ce modèle a l’autre avantage non négligeable d’être moins cher qu’un monte escalier tournant. On va en effet trouver les premiers prix à partir de 3000 euros.

On rappelera que le fonctionnement du monte escalier repose sur 3 éléments : le rail  (qui va déterminer su on a affaire avec un monte escalier droit ou tournant), le siège et le moteur chargé d’animer le fauteuil sur le rail.

Quelles sont les points communs aux monte escaliers droits ?

On va trouver tout d’abord sur le marché, 2 types de rails : le monorail (ou rail unique) et le double rail (ou birail). Chaque fabricant de monte escalier vous dira que son rail est bien plus performant que celui de son concurrent et c’est bien normal !

Pour autant il y a autant de modèles monorail ou double rail dans le commerce sans que l’on puisse affirmer la supériorité de l’un sur l’autre. Il est cependant important de noter que , sur le plan de la sécurité, dela stabilité, de la solidité et du fonctionnement général du monte escalier, il n’y a aucune différence entre ces technologies. C’est le plus souvent l’esthétique qui devra guider votre choix sauf dans les cas ou votre largeur d’escalier est minimale, et dans ce cas, les modèles double rail seront favorisés (car posés plus près du mur, entre 5 et 6 centimètres de moins pour être précis).

Tous les monte escalier droit sont équipés en standard de différents systèmes de sécurité : à commencer par la ceinture de sécurité qui est obligatoire sur tous les modèles. On trouvera également sur tous les modèles des capteurs anti obstacles qui arrêteront automatiquement l’appareil s’ils détectent un objet sur la trajectoire du monte escalier et éviteront ainsi tous les accidents !

Au niveau des similitudes, on relèvera également que les moteurs vont être très proches les uns des autres, la vitesse (comme sur la route) étant très strictement réglementée…tous les modèles du marché garantissent également une montée et une descente fluide et sans à-coups toujours dans un souci de sécurité. Les normes européennes sont d’ailleurs assez strictes sur la question.

Et les différences entre monte escalier bas de gamme et haut de gamme ?

On l’a vu, ce n’est pas sur la sécurité que les différences entre les modèles vont s’affirmer. Comme pour tout équipement les différences seront plus subtiles : les matériaux utilisés, tant au niveau du siège que du rail et du moteur vont bien entendu impacté le prix de l’appareil. Il est vrai que les modèles meilleur marché, ont souvent une apparence moins agréable que des modèles plus « évolués ». Certains modèles vont sembler plus massifs et plus proche d’une machinerie médicale que d’un élément de mobilier. S’agissant d’un équipement plutôt bien visible dans votre maison, pensez, si vous en avez les moyens à l’aspect esthétique et privilégiez les modèles les plus discrets et les plus en harmonie avec votre intérieur.

D’autres facteurs vont également faire varier les prix : la durée de la garantie par exemple est un élément clé dans l’achat d’un monte escalier. Un modèle un peu plus cher peut dans certains cas  permettre d’accéder à une garantie plus longue ( 2 ans, 3 ans, 5 ans) qui peut à elle seule justifier l’écart de prix : pour certains d’entre nous la sécurité n’a pas de prix.

Parmi les autres éléments pouvant affecter les prix on citera également, le nombre de télécommandes fournies, l’autonomie des batteries, ou encore la fonctionnalité bien pratique permettant au siège de pivoter automatiquement en fin de parcours pour permettre une descente du siège monte escalier en touté sécurité.

Rappelez vous pour venir, que, certes le prix est important mais que tout doit avoir son importance dans la prestation et le monte escalier fourni : le meilleur conseil que l’on puisse donc vous donner est de demander plusieurs devis à des installateurs expérimentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *